Deux ans après que l’US Navy a décidé d’autoriser les femmes à embarquer comme officiers à bord de sous-marins, leur intégration au sein des forces sous-marines semble se dérouler en douceur.

C’est ce que déclarent certaines des premières femmes à avoir été choisies pour devenir “sous-mariniers”. Elles expliquent que les défis qu’elles ont dû relever pendant les 2 ans de formation, n’ont rien à voir avec le sexe, mais avec la difficulté de devenir un officier dans les forces sous-marines.

Les premières femmes officiers ont commencé à embarquer sur des sous-marins en novembre dernier, après avoir terminé les 18 mois d’une formation exigeante, requise de tous les officiers qui veulent devenir sous-mariniers.

L’US Navy autorise actuellement des femmes officiers à embarquer uniquement sur ses plus gros sous-marins — SNLE et SSGN — , mais pas sur les plus petits — les SNA. Le vice-amiral John Richardson, commandant des forces sous-marines, a précisé qu’aucune décision n’avait été prise pour l’avenir, concernant l’extension aux femmes non-officiers et aux SNA.

Il a expliqué que ces décisions devraient attendre le retour d’expérience de l’ouverture actuelle.

Référence :

ABC News (Etats-Unis)