• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 août 2018.

L’unique sous-marin nucléaire lanceur d’engins indien et son missile balistique K15 Sagarika sont désormais opérationnels. L’annonce des autorités de New Delhi, lundi, fait suite à des essais secrets, les 11 et 12 août, au cours desquels trois engins ont été tirés depuis le sous-marin Arihant en immersion. Retrouvez l’article sur le site du (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 560
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 octobre 2018.

Les négociations entre l’Inde et la Russie pour la location d’un sous-marin nucléaire d’attaque de la classe Akula sont bloquées à cause du montant du loyer demandé. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’accord n’a pas été conclu avant le sommet du 5 octobre entre le président Poutine et le premier ministre Narendra Modi à New Delhi. Des sources expliquent que la Russie (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 juin 2018.

Le sous-marin INS Sindhukesari est le premier sous-marin de la classe Kilo de la marine indienne à subir un 2è grand-carénage. Cela permet de prolonger la durée de vie du sous-marin de 10 ans au-delà des 25 ans prévus. Au cours de cette période d’entretien et de modernisation de 27 mois, de nombreux équipements d’origine ont été remplacés par d’autres fabriqués en Inde. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 avril 2018.

Le programme ‘Project-75 India’ de construction de 6 sous-marins destinés à la marine indienne va probablement être attribué aux chantiers Mazagon Dock Shipbuilders Ltd par attribution directe, alors qu’un appel d’offres avait été lancé et que les chantiers navals privés font face à un manque de commandes. La décision a été prise la semaine dernière au cours d’une réunion (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 février 2018.

Les autorités russes demandent plus de 20 millions $ pour réparer les dégâts subies par le sous-marin nucléaire INS Chakra, qui se trouvait en cale sèche la semaine dernière. Le gouvernement indien recherche les responsabilités de cet accident. Selon des sources militaires, la Russie demande 20 millions $ pour réparer la partie avant du sous-marin nucléaire, qui avait (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 29 janvier 2018.

Le 3è sous-marin indien de la classe Scorpène, baptisé Karanj, sera lancé ce mercredi. C’est l’épouse du chef d’état-major, l’amiral Sunil Lanba, Reena Lanba qui sera la marraine du sous-marin construit au chantier Mazagaon Dock Shipbuilders Ltd de Mumbai.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 janvier 2018.

Le sous-marin nucléaire indien INS Arihant a subi des dégâts importants à la suite d’une possible erreur humaine et n’a pas navigué depuis des mois, selon des sources de la marine indienne. Le compartiment propulsion de l’Arihant a été endommagé il y a plus de 10 mois, après une entrée d’eau. Une source explique que l’eau a envahi le compartiment parce qu’un panneau situé à (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 décembre 2017.

Après un retard d’environ 5 ans, l’Inde a admis jeudi au service actif son premier sous-marin moderne, l’INS Kalvari. Une première en près de 20 ans. Le sous-marin, qui devait d’abord être admis au service actif au milieu de l’année, a dû attendre 6 à 7 mois pour cette cérémonie. Des hauts fonctionnaires avaient insisté pour que le sous-marin soit prêt pour un déploiement (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 décembre 2017.

Le premier ministre indien a assisté ce jeudi à Mumbai à la cérémonie d’admission au service actif du premier sous-marin classique de la classe Scorpène, l’INS Kalvari. Le sous-marin Kalvari est un excellent exemple de la politique “Make in India”, a expliqué le premier ministre, qui a ajouté que tous les équipements militaires, de l’hélicoptère au sous-marin, seraient (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 décembre 2017.

Le ministre indien de la défense, Nirmala Sitharaman, a annoncé le lancement du 2è sous-marin nucléaire lanceur d’engins destiné à la marine indienne. Des sources officielles ont expliqué que le lancement de l’Arighat s’était déroulé le 19 novembre lors d’une cérémonie discrète au Ship Building Centre (SBC) de Visakhapatnam. La cale sèche occupée par le sous-marin a été inondée (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 décembre 2017.

L’unique sous-marin à propulsion nucléaire de la marine indienne, l’INS Chakra, a subi des dégâts sur son dôme sonar mais sera de nouveau en service prochainement, a déclaré le chef de la marine, l’amiral Sunil Lanba. « Il a subi des dégâts à son dôme sonar, certains panneaux ont été délogés. Une commission d’enquête a été mise en place, » a expliqué l’amiral Lanba. Il a (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 novembre 2017.

Alors que la presse russe a déclenché une controverse en parlant d’une délégation américaine, il s’agissait en réalité d’une équipe britannique qui devait vérifier la compatibilité entre le sous-marin et son système de sauvetage. Quelques jours après une importante controverse en Russie, à la suite d’articles selon lesquels l’Inde avait autorisé une délégation de l’US Navy à (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 novembre 2017.

Les relations entre la Russie et l’Inde sont devenues très tendues depuis que Moscou soupçonne New Delhi d’avoir donné accès à des représentants américains au sous-marin nucléaire russe du Projet 971I, loué par la marine indienne depuis 2011 sous le nom d’INS Chakra. Selon le quotidien Kommersant, l’incident menace de compliquer sérieusement les négociations pour la location (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 octobre 2017.

Une équipe russe est arrivé à Vizag (Inde) pour participer à l’enquête sur les dégâts subis par le sous-marin nucléaire indien INS Chakra. Son réacteur nucléaire n’a pas été affecté. La Russie, qui a loué le sous-marin pour 10 ans en 2011, a envoyé un message officiel à l’Inde disant qu’elle n’était pas satisfaite du rapport d’enquête et qu’elle voulait lancer sa propre enquête. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 octobre 2017.

Le Japon et l’Espagne ont décidé de ne pas participer au projet proposé de construction de 6 sous-marins furtifs à propulsion anaérobie, pour un montant estimé de 10,9 milliards $. La construction se fera au travers d’une collaboration entre un constructeur étranger et un chantier indien. Des sources indiennes indiquent que 4 constructeurs étrangers — Naval Group-DCNS (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 octobre 2017.

Lentement mais surement, le programme des sous-marins indiens type Scorpène avance. Pendant que le 1er exemplaire attend sa mise en service, le 2è vient juste de commencer ses essais à la mer, et le chantier Mazagaon Docks Ltd. (MDL) se prépare à lancer le 3è. « La mousson terminée, le 2è sous-marin Scorpène, le Khanderi, a commencé ses essais à la mer la semaine (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 octobre 2017.

Le sous-marin nucléaire indien INS Chakra, loué à la Russie, a subi “quelques dégâts” dans un accident et pourrait avoir besoin de réparations importantes pour pouvoir naviguer à nouveau. Le sous-marin d’attaque, loué pour 10 ans à la Russie, n’a pas navigué depuis un mois et se trouve à son port-base de Visakhapatnam pour des réparations. Lors de l’accident, le sous-marin, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 septembre 2017.

Le premier des sous-marins de la classe Scorpène, le Kalvari, a été livré jeudi à la marine indienne par le chantier Mazagon Dock Shipbuilders Limited (MDL). Le sous-marin sera prochainement admis au service actif. 2 autres sous-marins, le Khanderi et le Karanj, subissent actuellement leurs (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 septembre 2017.

Le sous-marin INS Sindhuraj de la marine indienne (classe Kilo) est arrivé en Russie pour y subir sa 2è période de remise en état et de modernisation. Construit par le chantier russe Sevmash et admis au service actif en octobre 1987, le Sindhuraj est l’un des 9 sous-marins de la classe Kilo (Projet 08773) actuellement en service dans la marine indienne. Le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 septembre 2017.

L’Inde a décidé de poursuivre son projet de louer un 3è sous-marin nucléaire d’attaque à la Russie. Des sources indiquent qu’un SNA du Projet 971 a été choisi parmi de nombreuses autres possibilités. Ce sous-marin devrait subir des réparations et une modernisation de grande ampleur dans un chantier russe avant d’être remis à l’Inde. La remise en état sera effectuée au (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 560