• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 décembre 2009.

Un document interne indique que "un nombre significatif" des 128 sous-mariniers des équipages du ’Barracuda’ et du ’Tridente’ pourrait quitter l’institution d’ici le 31 décembre.

0 | 20
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 novembre 2016.

Le ministre portugais de la défense, José Alberto Azeredo Lopes, a autorisé le contrat pour la première révision générale (grand carénage) des 2 sous-marins de la classe Tridente (U-209PN) en service dans la marine portugaise. Le montant des travaux est limité à 48 millions € et seront réalisés par le constructeur des sous-marins, Thyssenkrupp Marine Systems (TKMS). Les 2 (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 juillet 2016.

Le 12 juillet 2016 à 07H30, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen est informé que le sous-marin portugais Tridente est pris dans le filet du chalutier français Daytona à 30 nautiques (environs 55Km) au sud, sud-est du Cap Lizard dans la zone de responsabilité de sauvetage britannique du MRCC Falmouth. Retrouvez l’article (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 29 mai 2014.

La marine portugaise prévoit d’équiper de missiles UGM-84 Sub-Harpoon Block II ses 2 sous-marins de type U-209PN. Actuellement, 8 missiles missiles anti-navires RGM-84 Block I (lancés depuis la surface) sont en cours de transformation en UGM-84 Block II (lancés depuis un sous-marin) aux Pays-Bas. Le kit de modification a été fourni par Boeing, le fabriquant des (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 janvier 2011.

Le sous-marin Tridente, qui a couté au Portugal 500 millions € et a été livré il y a 4 mois, a été mis au sec à la base navale d’Alfeite pour réparer son revêtement, qui s’est révélé assez fragile face aux eaux de l’Atlantique.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 décembre 2010.

ThyssenKrupp annonce la livraison d’un deuxième sous-marin de classe 209PN à la flotte portugaise, par sa filiale de chantiers navals Howaldtswerke-Deutsche Werft basée à Kiel.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 août 2010.

Depuis le 21 aout dernier, officiellement, le Portugal est un pays dont la marine ne dispose plus de sous-marin. L’ordre de désarmement de l’‘Albacora’, le dernier des 3 sous-marins qui constituaient la première flotte de sous-marins portugais encore en activité, a été publié au Journal Officiel de la République. Il faudra attendre désormais la mise en service du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 juillet 2010.

En 2003, le gouvernement portugais a considéré que les sous-marins Daphné de la marine étaient obsolètes. Lorsqu’il a donc lancé un appel d’offres pour en acheter de nouveaux, il a exigé que, pendant que ceux-ci étaient construits, les constructeurs fournissent un ou 2 sous-marins provisoires. Le constructeur allemand a fait la meilleure offre, mais ne l’a pas (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 juin 2010.

Le 17 juin à Kiel (Allemagne), s’est déroulé la cérémonie de réception provisoire du sous-marin Tridente. Elle était présidée par le chef d’état-major de la marine, l’amiral Fernando Melo Gomes.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 mai 2010.

La Commission Permanente des Contreparties se réunit toutes les semaines avec les Allemands de Man Ferrostaal. L’objectif est de trouver une solution dans la négociation des contreparties dans le contrat des sous-marins U-209PN avant la fin juin.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 avril 2010.

Les contrats d’armement sont souvent accompagnés de sérieuses contreparties pour les Etats ou les responsables politiques qui passent le contrat. Ces "compensations" ou "offsets" prennent souvent la forme de retours sous forme d’emplois, de participation industrielle mais parfois aussi d’avantages sonnants et (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er avril 2010.

Le gouvernement portugais est prêt à collaborer avec les autorités judiciaires dans l’affaire de corruption présumée lors de l’achat en 2004 de deux sous-marins au consortium allemand German Submarine Consortium, a indiqué mercredi le Premier ministre José Socrates.

  • Jean-Louis Venne
  • Dernière mise à jour le 2 décembre 2009.

Le Barracuda, un sous-marin portugais de la classe Daphné, a fait escale à Toulon à l’occasion de la journée du sous-marin. Il s’agit du plus ancien sous-marin européen (41 ans), et peut-être même au monde, si on ne tient pas compte des 2 sous-marins taïwanais de la classe Tench (Hai Shih) dont le statut opérationnel est très (...)

  • Jean-Louis Venne
  • Dernière mise à jour le 2 décembre 2009.

Le Barracuda, un sous-marin portugais de la classe Daphné, a fait escale à Toulon à l’occasion de la journée du sous-marin. Il s’agit du plus ancien sous-marin européen (41 ans), et peut-être même au monde, si on ne tient pas compte des 2 sous-marins taïwanais de la classe Tench (Hai Shih) dont le statut opérationnel est très (...)

  • Jean-Louis Venne
  • Dernière mise à jour le 2 décembre 2009.

Le Barracuda, un sous-marin portugais de la classe Daphné, a fait escale à Toulon à l’occasion de la journée du sous-marin. Il s’agit du plus ancien sous-marin européen (41 ans), et peut-être même au monde, si on ne tient pas compte des 2 sous-marins taïwanais de la classe Tench (Hai Shih) dont le statut opérationnel est très (...)

  • Jean-Louis Venne
  • Dernière mise à jour le 2 décembre 2009.

Le Barracuda, un sous-marin portugais de la classe Daphné, a fait escale à Toulon à l’occasion de la journée du sous-marin. Il s’agit du plus ancien sous-marin européen (41 ans), et peut-être même au monde, si on ne tient pas compte des 2 sous-marins taïwanais de la classe Tench (Hai Shih) dont le statut opérationnel est très (...)

0 | 20