• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 novembre 2018.

La commission d’experts constituée par le ministère argentin de la défense considère que « l’hypothèse la plus probable » de la cause du naufrage du sous-marin San Juan ait été une erreur de manœuvre de la vanne de ventilation baptisée E19 qui a provoqué un court-circuit dans les batteries et le dégagement d’hydrogène qui a entrainé l’évanouissement de l’équipage puis, plus (...)

0 | 20 | 40 | 60
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 novembre 2018.

Où se trouve le San Juan, le sous-marin argentin disparu le 15 novembre 2017 dans l’Atlantique sud ? Qu’est-il arrivé à ses 44 membres d’équipage ? Toutes ces questions restent sans réponse. Aujourd’hui, les familles des marins tentent de connaître la vérité, face à une armée mutique, avec le sentiment qu’on leur cache une partie des faits. Elles se battent aussi pour que les (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 novembre 2018.

Les recherches du sous-marin argentin San Juan, disparu en novembre 2017, continueront. Après la polémique déclenchée vendredi matin par l’annonce que l’entreprise Ocean Infinity suspendait les recherches jusqu’en février prochain, la marine argentine a confirmé que le contrat serait appliqué comme prévu. « La marine argentine annonce que, devant la demande de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 octobre 2018.

Les opérations de recherche du sous-marin argentin San Juan et de ses 44 membres d’équipage, disparu dans l’Atlantique Sud en novembre dernier, ont été suspendues pendant que les données sont analysées, ont annoncé vendredi les familles des marins disparus. Les sauveteurs étudient toutes les données recueillies jusqu’à présent pour déterminer comment poursuivre les (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 octobre 2018.

Les opérations de recherche de l’épave du sous-marin argentin San Juan par la compagnie américaine Ocean Infinity n’ont donné aucun résultat après 20 jours. La conclusion est que le sous-marin ne se trouve pas à proximité de l’endroit où s’était produit ce qui avait été analysé comme l’implosion de la coque. A l’époque, cette « anomalie hydroacoustique » avait été enregistrée 3 (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 septembre 2018.

Au large de l’Argentine, les recherches se poursuivent pour localiser l’épave du sous-marin « San Juan ». La société américaine Ocean Infinity déploie des drones sous-marins à partir de son navire de recherches, le Seabed Constructor. Objectif : explorer des canyons sous-marins où l’épave pourrait se trouver. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 septembre 2018.

Selon le blog argentin analisis-global que pilote Hernan Favier, l’entreprise américaine Ocean Infinity a été retenue par le gouvernement argentin pour localiser l’épave du sous-marin San Juan qui a disparu en novembre 2017 lors d’une plongée au large de Mar del Plata. Ocean Infinity a été préféré à une autre firme US, Aquatic Electronic Systems. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 juillet 2018.

Après la tragédie du sous-marin ARA San Juan et presque un an sans aucun sous-marin opérationnel, le gouvernement argentin étudie la possibilité de concevoir et construire un sous-marin à propulsion nucléaire. L’objectif est de le mettre à l’eau en 2025. Le projet prévoir le développement d’un réacteur nucléaire compact pour la propulsion d’un sous-marin nucléaire et de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 juillet 2018.

La marine argentine n’a plus aucun sous-marin entièrement opérationnel, pour la première fois depuis la création de sa force sous-marine, il y a 85 ans. L’un des 2 sous-marins dont elle disposait a disparu à la fin 2017 et son sister-ship subit une période d’entretien majeur. Répondant à la fin juin aux questions des sénateurs, le chef du cabinet des ministres, Marcos (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 avril 2018.

La déclaration a surpris la juge Marta Yañez le 16 avril dernier. Un sous-officier sonar de l’une des corvettes argentines qui participaient aux opérations de recherche du sous-marin San Juan a juré avoir entendu le 21 novembre 2017, 6 jours après la disparition du sous-marin, des « coups sur la coque », les avoir enregistrés et notés sur le journal du sonar. Cette (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 avril 2018.

Il s’agit d’anomalies similaires à celles que présentait le sous-marin ARA San Juan. Un rapport de l’Inspection générale de la Marine parle de limitation de la durée de vie des batteries, de fuite d’air et de balises de secours obsolètes. Le 22 novembre 2017, Rodolfo Ramallo, porte-parole de la base navale de Mar del Plata, a été surpris par la question d’un journaliste (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 avril 2018.

Sept jours après le dernier contact avec le sous-marin argentin disparu, des bâtiments participant aux opérations de recherche ont retrouvé une balise de détresse. Un enregistrement audio, décrivant la découverte, a circulé sur les réseaux sociaux. Néanmoins, le porte-parole de la marine, le capitaine de vaisseau Enrique Balbi, a toujours nié avoir connaissance de cette (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 avril 2018.

Tous les moyens ont été épuisés pour retrouver le sous-marin argentin San Juan, disparu à la mi-novembre 2017 avec 44 marins à bord, désormais ce n’est que l’affaire du hasard, a déclaré à Sputnik l’amiral russe Vladimir Valuev. Ce mardi, le navire russe Yantar a cessé l’opération de recherche. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 mars 2018.

Contrairement à ce qui était indiqué jusqu’à présent, le sous-marin argentin San Juan n’a pas disparu dans les circonstances indiquées par le chef d’état-major de la marine, l’amiral Marcelo Srur aujourd’hui à la retraite, au président argentin et à la population. Le sous-marin San Juan n’a pas pris la mer, seul, en direction de Mar del Plata. Bien au contraire. Toute la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 février 2018.

Le président argentin Mauricio Macri a annoncé qu’« une récompense va être offerte à qui retrouvera le sous-marin » San Juan, a déclaré le ministre de la défense Oscar Aguad, après une réunion avec les familles des membres d’équipage. Le ministre a précisé qu’il est « probable » que la récompense soit d’environ 4 millions $. Des sources anonymes du gouvernement indiquent que la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er février 2018.

Dans un rapport adresse le 15 aout 2017 au commandement de la force des sous-marins argentins, le capitaine de frégate Fernández, commandant du sous-marin San Juan, détaille les problèmes techniques rencontrés au cours de la navigation qui avait débuté le 1er juillet. Des problèmes techniques liés à un manque d’entretien. Le rapport classé “confidentiel” détaille une (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er février 2018.

Dans un message classifié "Secret" envoyé le 10 novembre 2016, le sous-marin San Juan avait vu sa profondeur opérationnelle limitée à seulement 100 m. La raison était que son étanchéité n’était pas garantie à une profondeur plus importante. Pour des raisons de sécurité, les sous-marins argentins doivent passer en cale sèche tous les 18 mois, afin d’effectuer des épreuves (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 janvier 2018.

La juge argentine Marta Yáñez a commencé lundi, au tribunal fédéral de Caleta Olivia, a entendre les témoignages dans l’affaire de la disparition du sous-marin San Juan. Les premiers à être entendus ont été les 2 membres d’équipage qui ont débarqués à Ushuaia, juste avant que le sous-marin ne disparaisse avec ses 44 membres d’équipage. Ils ont reconnu que le sous-marin avait (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 janvier 2018.

Alors que l’attention se porte en priorité sur le San Juan, les 2 autres sous-marins argentins sont virtuellement paralysés. Le sous-marin Salta est amarré en permanence dans la base navale de Mar del Plata, où son équipage est affecté à de l’entretien. Et le Santa Cruz subit depuis février 2015 un grand carénage au chantier Tandanor. Aucun des 2 ne navigue et, encore (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 janvier 2018.

La juge argentine Marta Yáñez a convoqué comme témoin 2 membres de l’Inspection générale de la marine et le porte-parole Enrique Balbi dans le cadre de l’enquête qu’elle conduit sur la disparition du sous-marin San Juan. Les militaires convoqués doivent témoigner entre le 31 janvier et le 1er février. Le capitaine de vaisseau Balbi a été convoqué parce qu’il est (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 27 janvier 2018.

La police fédérale argentine a effectué vendredi matin des perquisitions à Mar del Plata, Puerto Belgrano et Buenos Aires dans le cadre de l’enquête judiciaire destinée à déterminer les circonstances de l’accident survenu au sous-marin San Juan, disparu depuis le 15 novembre. Les perquisitions ont eu lieu simultanément au commandement de la force sous-marine et dans un (...)

0 | 20 | 40 | 60