• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 31 décembre 2018.

Pendant que certains viennent à peine de se quitter, d’autres se retrouvent après quelques heures de séparation mais tous se connaissent. A la différence de beaucoup d’autres repas, celui du réveillon se clôturera surement par un décompte. A l’issue, ils ne prendront pas la route, certains iront se coucher et d’autres se retrouveront sous une lumière rouge. Retrouvez (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1040
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 mars 2019.

Ils ne sont que 4 en France et tous basés à Brest. Ce sont les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. C’est dans un des lieux les plus secrets de France, la base de l’île Longue, à bord du plus gros des sous-marins français, le Triomphant, que Marine va découvrir la vie des sous-mariniers. Ils sont 110 hommes prêts à naviguer pendant 70 jours sans voir le soleil et (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 mars 2019.

Vendredi dernier, le 8 mars, le capitaine de corvette Antoine Delaveau a pris à Toulon le commandement du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Rubis. Il commande un des deux équipages de 75 hommes (qui effectuent 220 jours de navigation par an) qui se relaient au bord de ce sous-marin en fin de carrière, puisqu’il a été mis en service en 1983. Le Rubis (premier de la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 mars 2019.

Vendredi à Toulon, devant le monument des sous-mariniers, le capitaine de vaisseau Cyril de Jaurias, commandant l’escadrille de sous-marins nucléaires d’attaque, a fait reconnaître le capitaine de corvette Antoine Delaveau, comme nouveau commandant de l’équipage bleu du SNA Rubis (ancien équipage rouge du SNA Casabianca). Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 février 2019.

Le film Le Chant du loup, qui sort ce mercredi 20 février 2019 dans les salles de l’Hexagone, a été tourné en partie à Brest par le réalisateur Antonin Baudry. Il braque les projecteurs sur un métier de l’ombre dans la Marine nationale : l’oreille d’or, interprété dans le film par l’acteur François Civil. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 février 2019.

Depuis 51 ans, l’épave du sous-marin français La Minerve repose au large de Toulon, avec ses 52 membres d’équipage. Le navire n’a jamais été localisé malgré des recherches menées au lendemain du naufrage, le 27 janvier 1968, et en 1970. « Il faut retrouver cette épave et savoir pourquoi elle a coulé. Il le faut », avait alors déclaré le commandant Cousteau, qui avait lui-même (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 février 2019.

« Libération » a embarqué parmi les 75 membres d’équipage du sous-marin d’attaque de la marine nationale, qui passent plusieurs semaines sans aucun contact avec l’extérieur. Deux impératifs pour les cuistots à bord : la gestion des stocks et une alimentation riche et variée. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 février 2019.

Le navire océanographique Pourquoi pas ? a quitté la Seyne-sur-Mer le 7 février pour débuter, dans la nuit qui a suivi, la première phase de la nouvelle campagne de recherche du sous-marin Minerve. Ce dernier a pour mémoire coulé avec ses 52 membres d’équipage au matin du 27 janvier 1968, à une vingtaine de de kilomètres au sud du Cap Sicié, près de Toulon. L’épave se (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 février 2019.

Fin janvier, trente élèves de 3e du collège Félix-Tisserand de Nuits-Saint-Georges ont visité la base marine de Toulon. La Ville de Nuits-Saint-Georges parraine en effet le sous-marin Rubis, qui y est stationné. En 2015, nous avions pu passer quatre jours à bord de ce sous-marin nucléaire. Nous vous proposons de vous replonger dans les coulisses de cet engin d’attaque, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 février 2019.

La base navale de Cherbourg, où Naval Group a construit tous les sous-marins français, est juste hors norme. Actuellement, pas moins de trois sous-marins nucléaires d’attaques (SNA) sont en cours de construction dans la gigantesque cathédrale, la nef Maxime-Laubeuf, où s’assemblent tronçon par tronçon ces monstres des mers. En hauteur, ils équivalent à un immeuble de cinq (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 janvier 2019.

Lundi, sur la base de l’Île Longue à Crozon (29), le capitaine de vaisseau Jérôme Hallé, commandant l’escadrille des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (ESNLE), a fait reconnaître le capitaine de vaisseau Pierre Rialland comme commandant du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Terrible, équipage bleu. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 janvier 2019.

A la fois marins et soignants, les infirmiers sous-mariniers doivent être capables de faire face à toutes les pathologies lorsqu’ils sont en mer. Dans les sous-marins nucléaires (SNLE), ils plongent durant deux mois sans aucune possibilité d’assistance. Reportage à Brest auprès de l’équipe médicale du Vigilant. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 janvier 2019.

Le panneau a de quoi surprendre, en plein cœur de la Brenne, à plus de 250 km de la côte la plus proche : Marine Nationale, Centre de Transmissions de Rosnay. Et pourtant, ce village indrien accueille bien depuis près de cinquante ans l’un des lieux les plus stratégiques de la Marine française. C’est d’ici que sont transmis les messages destinés aux dix sous-marins (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 janvier 2019.

Le Rubis, premier de six actuels sous-marins nucléaires d’attaque français, ne sera sans doute pas le seul à devoir être prolongé en attendant la mise en service des nouveaux SNA du type Barracuda. Selon nos informations, la Marine nationale étudie actuellement l’extension de la durée de vie d’un autre bâtiment de ce type. Il s’agit du Casabianca, pour lequel il est (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 décembre 2018.

Le 11 septembre dernier, la coque de l’ex-sous-marin nucléaire lanceur d’engins Tonnant était échouée dans la forme 5, dans le port militaire de Cherbourg. Cette opération donnait le coup d’envoi d’un chantier de déconstruction qui va durer dix-huit mois. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 décembre 2018.

La journée nationale du sous-marin s’est tenue le 27 novembre dans différents lieux en France, notamment en Provence et en Bretagne. Commémorant l’évasion de Toulon, le 27 novembre 1942, des sous-marins Casabianca, Glorieux, Marsouin et Iris, cet évènement a aussi, cette année, permis de rendre un hommage particulier à l’équipage de la Minerve, disparu le 28 janvier 1968, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er décembre 2018.

Le programme, nommé Barracuda, avoisine les 10 milliards d’euros. Il concerne six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque. Le premier, Le Suffren, est pratiquement terminé, il sera mis en service en 2020. Il mesure 99 mètres de long et pèse 5.000 tonnes. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 novembre 2018.

De part et d’autre du chantier Laubeuf de Naval Group à Cherbourg (Manche), qui a vu passé des générations de sous-marins et d’ouvriers, des échafaudages entourent modules et morceaux de coques. Dans ce grand hangar, les trois premiers sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de type Barracuda prennent forme. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 novembre 2018.

Naval Group a accueilli une délégation de journalistes pour découvrir de l’intérieur le chantier de construction navale de Cherbourg. Un site de 50 hectares, uniquement dédié aux sous-marins, où travaillent 3500 employés de Naval Group et de nombreux sous-traitants. Cherbourg, ancien arsenal, a vu naître 107 sous-marins depuis 1899 dont les 16 à propulsion nucléaire de la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 novembre 2018.

Comme une soixantaine d’autres officiers mariniers toulonnais, maître Nicolas est une « oreille d’or », c’est-à-dire un expert en l’analyse des sons captés par le sonar : mammifères marins, animaux aquatiques, iceberg, bâtiment de guerre, sous-marin ou frégate, autres navires, tout ce qui peut émettre du bruit sous ou sur la mer. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 novembre 2018.

Organisée par les forces sous-marines, la journée du sous-marin (JSM) créée en 2003 par le vice-amiral d’escadre Thierry d’Arbonneau se déroulera le mardi 27 novembre 2018 au Palais du commerce et de la mer à Toulon. Cette journée permettra à un public large, comprenant des sous-mariniers d’active et des anciens, des collégiens et lycéens et, bien-sûr, les familles, de (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1040