• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 mars 2011.

Le gouvernement néerlandais doit se prononcer prochainement sur le maintient en service ou le désarmement prématuré des sous-marins de la Koninklijke Marine. Pour l’heure, seuls trois des quatre bâtiments de la classe Walrus sont encore en activité. Victime d’un incendie en janvier 2006, le Bruinvis a, en effet, été mis en réserve en septembre (...)

0 | 20
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 décembre 2015.

Le Zeeleeuw, second des quatre sous-marins néerlandais du type Walrus, a été remis à l’eau le 3 décembre après un important chantier de modernisation dans la base navale de Den Helder. Cette refonte va permettre de prolonger de 10 ans la durée de vie du bâtiment, mis en service en 1990. Les travaux ont notamment porté sur l’intégration d’un nouveau système de combat et de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 décembre 2011.

Cette semaine, le ministère néerlandais de la défense a signé un contrat pour la modernisation des postes centraux des 4 sous-marins de la classe Walrus. Un contrat a aussi été signé pour la livraison de 4 systèmes de communication par satellite Super High Frequency (SHF). Ces contrats font parti du programme de modernisation des sous-marins de la classe Walrus, destiné (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 juillet 2011.

Le sous-marin néerlandais Dolfjin, de 67 m de long, a fait escale à La Corogne (Espagne) pour réparer de petites avaries. Son commandant prévoyait de reprendre la mer ce lundi.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 novembre 2010.

Le périscope au ras de l’eau, c’est plutôt discret… et du moins peu repérable par les pirates. Durant deux mois, le sous-marin néerlandais, Hr. Ms. Zeeleeuw, a ainsi navigué au plus près des cotes somaliennes, en toute discrétion, dans le cadre de la mission anti-piraterie de l’OTAN, « Ocean Shield ». Ce moyen « d’intelligence » vient ainsi compléter les autres moyens (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 29 juin 2010.

À la demande de l’Alliance, les Pays-Bas ont accepté de déployer un sous-marin dans le cadre de la mission multinationale de lutte contre la piraterie qui est menée au large de la côte est de l’Afrique, entre le Golfe d’Aden et l’océan Indien - l’une des routes maritimes les plus fréquentées du monde. Ce sous-marin servira à surveiller les communications entre les (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 juin 2010.

Un sous-marin de la marine néerlandaise, le « Zeeleeuw », a été forcé de faire escale dans le port espagnol de La Corogne pour réparer une avarie qui l’empêche de plonger.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 juillet 2009.

En avril 2004, 3 mois après le naufrage du Bugaled-Breizh, le sous-marin Dolfjin a connu un incident au cours d’une séance de démagnétisation en Norvège. Cet incident est la raison pour laquelle la coque du sous-marin présentait des éraflures. A ce jour, les détails de cet incident n’ont semble-il pas été diffusés en France. Précisons que le récit qui en fait ne provient pas (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 25 mars 2009.

Le ministère néerlandais de la défense se prépare à lancer un programme de modernisation pour ses 4 sous-marins de la classe Walrus, bien qu’il ait dû réduire l’ampleur de l’effort par rapport à ce qui était prévu au départ.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 juin 2008.

Les Pays-Bas vont dépenser jusqu’à 100 million € pour moderniser leurs 4 sous-marins classiques de la classe Walrus de construction locale. L’objectif est de maintenir les sous-marins construits aux Pays-Bas dans les années 80 en service au moins jusqu’en 2025.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 octobre 2007.

Se sauver d’un sous-marin bloqué au fond de l’océan est une affaire dangereuse. Mais se sauver d’un sous-marin qui est encore en surface peut être tout aussi périlleux — en particulier alors que tant de sous-marins n’ont pas de radeaux de survie et que les membres d’équipage doivent compter sur leur combinaison individuelle de survie. La Marine Royale des Pays-Bas a (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er août 2007.

La Marine Royale Néerlandaise a suspendu les activités de l’un de ses 4 sous-marins d’attaque diesel - électrique pour au moins une année. Un porte-parole de la marine a indiqué que le HNLMS Bruinvis, le plus récent de la classe, était bloqué au port à cause du manque de personnel qualifié. Le sous-marin de 2.800 tonnes, admis au service actif en 1994, restera amarré (...)

0 | 20