• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 août 2018.

Alors que l’US Navy prévoit toujours de lancer la construction du premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins de nouvelle génération en 2021, des responsables étudient la possibilité de retards sur le programme après la découverte de soudures défectueuses sur les premiers tubes lance-missiles construits. D’autres projets, comme les SNA de la classe Virginia et les SNLE (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 6700
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 août 2018.

Après un cycle de 77 jours de mer et plus de 1 475 heures de plongée, le sous-marin nucléaire d’attaque Casabianca a retrouvé Toulon, son port-base, le 31 juillet. Sa patrouille, ou « cycle », s’est principalement déroulée en Atlantique. Au cours de ses missions, le sous-marin a notamment participé à l’entraînement opérationnel Catamaran. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juillet 2018.

Le sous-marin nucléaire d’attaque Saphir sera désarmé dès 2019. Deuxième des six SNA de la classe Rubis, il avait été admis au service actif en 1984. Sa carrière opérationnelle aura donc duré trente-cinq ans. Premier sous-marin de sa classe à être désarmé (Le Rubis est prolongé jusqu’en 2020), il sera remplacé, à une date encore incertaine, par le Duguay-Trouin, de la classe (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 25 juillet 2018.

Lancé en 2010, le programme de refonte des trois premiers sous-marins nucléaires lanceurs d’engins du type Le Triomphant entre dans sa phase finale. Après quasiment 20 mois de cale sèche dans le bassin 8 de la base navale de Brest, Le Téméraire, dernier bâtiment à bénéficier de cette modernisation, a été remis à l’eau. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 juillet 2018.

À cause d’une bête erreur de calcul, le sous-marin espagnol S-80 pouvait plonger mais ne pouvait pas flotter. Les ingénieurs ont décidé de le rallonger de 10 m, pour améliorer sa flottabilité. Problème, la base du port de Carthagène est désormais trop courte pour l’accueillir… Depuis dix ans, les erreurs, les retards et les surcoûts s’accumulent, pour ce projet à 4 milliards (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 juillet 2018.

Dans le cadre des exercices organisés par la Flotte russe du Pacifique en mer d’Okhotsk, un missile de croisière tiré depuis le sous-marin Tomsk a détruit une cible située à environ 150 km de distance. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 juillet 2018.

Le sous-marin Le Téméraire a rejoint l’Ile Longue, vendredi après plusieurs mois de travaux à la base navale de Brest. Il est désormais prêt à être chargé de nouveaux missiles M51. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 juillet 2018.

Le vendredi 20 juillet 2018, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Téméraire, est sorti du bassin 8 de la base navale de Brest après 19 mois d’indisponibilité pour entretien et réparations (IPER) et adaptation au missile M51. Cela représente 4 millions d’heures de travail, 1100 personnes mobilisées et 45 sociétés sollicitées. Ce chantier s’est déroulé sous la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 juillet 2018.

Vendredi 20 juillet 2018, Le Téméraire va sortir du bassin 8 de la base navale de Brest. Depuis 19 mois, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins était indisponible pour entretien et réparations et adaptation au missile M51. Il est d’ailleurs le dernier sous-marin nucléaire à être adapté à ce standard. Actuellement dépourvu de combustible nucléaire, il traversera la rade (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 juillet 2018.

Les quais de la base marine espagnole de Carthagène sont trop courts pour accueillir le nouveau sous-marin S-80 Plus dont la coque a été allongée de quelques mètres pour rectifier les conséquences d’une erreur de calcul initiale. Le ministère espagnol de la Défense cherche à présent 16 millions d’euros pour allonger les quais en question. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2018.

Fierté et humilité, deux qualités que le président de la République avait attribuées aux sous-mariniers, lors de sa plongée à bord du Terrible, le 4 juillet 2017. Ce sont ces mêmes qualités qui viennent à l’esprit quand on écoute les quatre officiers féminins qui viennent de passer plus de deux mois et demi sous l’eau. Fierté, car c’est une première et de défi a été relevé. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2018.

Comme leurs 110 collègues masculins, Camille, Harmonie et Pauline ont eu le droit à un baptême en règle à leur arrivée à bord du Vigilant, l’un des quatre sous-marins nucléaires basés à l’Ile Longue, dans le Finistère. « La désignation d’un parrain, et l’absorption d’un bol d’eau de mer et d’un verre de champagne », précise le capitaine de frégate Matthieu, commandant en second du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2018.

Alors que les quatre premières femmes sous-mariniers viennent de rentrer de leur première patrouille, la Marine nationale a décidé d’adopter la mixité pour un second équipage de sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE). Ces officiers féminins, en cours de formation, devraient intégrer dans les prochaines semaines l’équipage de leur futur bâtiment. Retrouvez l’article (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2018.

La ministre des Armées, Florence Parly, a reçu les quatre premières femmes officiers à servir à bord d’un sous-marin français. Elle a souhaité mettre à l’honneur ces pionnières qui reviennent d’une patrouille de plus deux mois à bord de l’un des quatre sous-marins nucléaires lanceur d’engins (SNLE) dont dispose la France. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 juillet 2018.

Après la tragédie du sous-marin ARA San Juan et presque un an sans aucun sous-marin opérationnel, le gouvernement argentin étudie la possibilité de concevoir et construire un sous-marin à propulsion nucléaire. L’objectif est de le mettre à l’eau en 2025. Le projet prévoir le développement d’un réacteur nucléaire compact pour la propulsion d’un sous-marin nucléaire et de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 juillet 2018.

La marine argentine n’a plus aucun sous-marin entièrement opérationnel, pour la première fois depuis la création de sa force sous-marine, il y a 85 ans. L’un des 2 sous-marins dont elle disposait a disparu à la fin 2017 et son sister-ship subit une période d’entretien majeur. Répondant à la fin juin aux questions des sénateurs, le chef du cabinet des ministres, Marcos (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 juin 2018.

La Russie revient à son idée de longue date de mettre au point des super-torpilles avec une puissante charge nucléaire pour détruire des sites côtiers. C’est ce qu’a déclaré l’académicien Chamil Aliev, l’un des principaux développeurs des torpilles russes. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juin 2018.

Jeudi, sur l’esplanade Aristide-Briand écrasée de chaleur, une émouvante cérémonie a évoqué la mémoire de l’équipage du sous-marin français Le Protée disparu en mission en décembre 1943, en présence des élus, de l’adjudant Felez, représentant le major Raffin, commandant la brigade de gendarmerie, de l’adjudant- chef Gallian représentant le lieutenant Herjavecz, chef du centre (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juin 2018.

La flotte sous-marine de l’armée algérienne va se renforcer avec la réception de son 6e sous-marin de classe Kilo de fabrication russe, dont la construction s’est achevée à Saint-Pétersbourg, a annoncé le site d’information militaire Menadefense le 23 juin 2018. La marine algérienne avait reçu son 5e sous-marin de ce même type au cours du mois d’avril 2018. Retrouvez (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 juin 2018.

La marine espagnole organise du 18 au 28 juin l’exercice Cartago 18 qui lui permettra de tester son matériel, ses moyens et ses procédures d’assistance à un équipage de sous-marin en détresse en attendant l’arrivée des équipes de sauvetage. Cet exercice permet aussi de former les responsables de la communication sur les particularités d’une situation de crise comme la (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 6700