Un sous-marin nucléaire de la Royal Navy rejoint l’Arctique pour participer, pour la première fois depuis plus d’une dizaine d’années, à un exercice avec deux sous-marins de l’US Navy.

L’exercice “Ice Exercise 2018” qui a commencé le 7 mars, a pour objectif de tester la préparation opérationnelle en Arctique, accroitre la connaissance de la région, mieux comprendre cet environnement très particulier et continuer à développer les relations avec les autres participants.

La dernière participation de la Royal Navy remontre à 2007, mais l’exercice avait été réduit suite à un accident à bord du HMS Tireless qui avait fait 2 morts. En 2016, la Royal Navy a annoncé son intention de renvoyer des sous-marins dans cette région stratégique et a commencé à envoyer des marins à bord de sous-marins américains pour acquérir l’expérience des opérations sous la glace.

Cet exercice de 5 semaines a commencé par la construction d’un camp de base temporaire, Ice Camp Skate, suivi par l’arrivé de l’USS Connecticut, de l’USS Hartford et du HMS Trenchant le 7 mars. Les exercices prévus comprennent de nombreux transits sous la glace, faire surface au pôle, recueillir des données scientifiques, et d’autres exercices pendant leur séjour dans la région.

Référence :

Jane’s (Grande-Bretagne)