C’est avec un profond regret que le ministère Britannique de la défense doit confirmer que 2 marins de la Royal Navy ont été tués aujourd’hui, 21 mars 2007, dans un accident àbord du HMS Tireless.

Le HMS Tireless
Le 19 mars 2007, le HMS Tireless fait surface après avoir testé ses capacités d’opération et de combat dans les eaux Arctiques sous la banquise. Photo : Royal Navy

Les 2 membres de l’équipage sont décédés à la suite de l’accident initial. Leurs proches ont été informés et nos sympathies sont avec eux et avec leurs amis en ces temps difficiles.

Un sous-marinier a aussi été blessé. Il a été transporté par voie aérienne vers un hôpital militaire Américain, où il se trouve toujours. Ses blessures ne menacent pas sa vie et il devrait se remettre complètement.

L’accident s’est produit ce matin à 04:20 à bord du HMS Tireless, un SNA de la classe Trafalgar, au cours d’un exercice dans l’Arctique.

En ces premiers moments, on pense que l’accident ait été provoqué par un élément de matériel de purification de l’athmosphère dans la partie avant du sous-marin. L’équipage du sous-marin a géré rapidement et professionnellement l’incident et, par conséquent, il y a eu seulement des dégâts superficiels dans le compartiment avant.

Le sous-marin n’a jamais été en danger, son réacteur nucléaire n’a pas été touché, il a rapidement fait surface et est en totale sécurité. Le Tireless est un sous-marin nucléaire d’attaque et ne transporte pas de missiles nucléaires.

Le Tireless participait à un exercice commun entre la Royal Navy et l’US Navy. Il était en plongée sous la banquise au moment de l’incident. L’équipage est entraîné à faire surface rapidement au travers sous la glace, et l’a fait d’une manière exemplaire.

Le Tireless a été lancé en 1985, mais l’élément du matériel de purification de l’air dont on pense qu’il est en cause, a été installé dans le cadre d’une refonte en 2001. Cet élément est installé sur tous les sous-marins de la classe Trafalgar. Il n’avait jusqu’à présent jamais connu de problème de sécurité mais, par précaution, son utilisation sur d’autres sous-marins a été restreint jusqu’à ce que des vérifications de sécurité puissent être effectuées. Il n’est pas essentiel pour le fonctionnement en sécurité du sous-marin.

L’amiral Sir James Burnell-Nugent, commandant en chef de la flotte, a fait la déclaration suivante :

"Je regrette beaucoup que cet incident se soit produit et mes pensées vont aux familles et aux amis des hommes qui ont perdu la vie.

"Je souhaite aussi rendre hommage à l’équipage du HMS Tireless qui a géré cet incident avec tant de professionnallisme."

Référence :

Royal Navy