Il y a quelques jours, un promeneur a découvert, à marée basse, dans l’une des grottes de la plage de Trezmalaouen, à Kerlaz (Finistère), « une grosse boule métallique d’un mètre de diamètre environ, avec des pointes « détonateurs ». » Il s’agissait bien d’une mine d’entraînement. « Mais inerte, c’est-à-dire sans aucune charge à l’intérieur », précise la préfecture maritime de l’Atlantique.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France