La marine royale canadienne a confirmé que le sous-marin HMCS Windsor — qui sort d’un grand-carénage — ne peut accomplir les missions prévues en raison d’un générateur diesel hors service.

« Nous avons dû le limiter en rayon d’action et en autonomie, » explique le capitaine Luc Cassivi, directeur de la force sous-marine canadienne.

Cela signifie que le Windsor ne pourra naviguer que dans les eaux côtières du Canada tant que son générateur diesel — un gros moteur à 16 cylindres — ne sera pas remplacé.

Le Windsor dispose d’un second générateur qui fonctionne toujours. Les générateurs diesel sont utilisés pour recharger les batteries qui permettent aux sous-marin de naviguer en plongée.

 Des restrictions aux opérations

Une source a indiqué que l’immersion de plongée du sous-marin a été fortement limitée et que la marine a été contrainte de le retirer d’un exercice prévu au large des côtes américaines.

Le capitaine Cassivi a indiqué qu’il ne pouvait donner le détail des restrictions parce qu’elles sont « classifiées et liées aux capacités opérationnelles » mais il a démenti que des exercices aient été annulés.

« C’est une panne inattendue, et c’est pourquoi nous avançons dans le processus d’investigation, » explique le capitaine Cassivi.

Le Windsor, basé à Halifax sur la côte Atlantique, a été remis à l’au en avril 2012, après un grand-carénage de 5 ans conçu pour remettre le sous-marin aux standards canadiens. Les travaux ont connu un retard de 3 ans.

« Nous prévoyons d’effectuer les réparations dès que les pièces détachées seront disponibles, » explique le capitaine Cassivi.

Le sous-marin devrait être mis au sec à Halifax à la fin de l’été et le remplacement du moteur pourrait prendre « quelques mois », a-t-il précisé.

 Un seul sous-marin opérationnel

Les réparations inattendues que doit subir le Windsor et les restrictions à ses mouvements signifient que la marine canadienne ne dispose que d’un seul sous-marin entièrement opérationnel.

Le HMCS Victoria — basé sur la côte Pacifique et sur lequel une grosse fissure a été découverte après sa livraison — est le seul sous-marin canadien pouvant lancer des torpilles, sans aucune limitation de plongée et de mouvement.

Référence :

CBC (Canada)