Lundi, les autorités fédérales américaines ont mis en examen un habitant de Portsmouth pour avoir volontairement allumé l’incendie qui a ravagé le 23 mai dernier le sous-marin nucléaire d’attaque Miami qui se trouvait dans le chantier naval de la ville.

Casey James Fury devrait être présenté à un juge fédéral de Portland (Maine) pour 2 chefs d’accusation — incendie du sous-marin et incendie de matériaux de construction situés à proximité —, a indiqué un greffier du tribunal.

L’incendie a fait rage, hors de contrôle, pendant plusieurs heures, provoquant 400 millions $ de dégâts. L’US Navy évalue actuellement si le sous-marin sera réparé.

L'analyse de la rédaction :

Les télévisions américaines indiquent que Casey James Fury est un employé civil du chantier, un peintre de 24 ans. Selon ses déclarations aux enquêteurs, il souffrirait de crises aigües d’anxiété.

Référence :

Navy Times (Etats-Unis)