Le projet de construire 12 sous-marins en Australie prend tellement de retard que, à moins de mesures extraordinaires et rapides, la marine australienne n’aura plus de sous-marins lorsque sa flotte actuelle devra être désarmée.

Cet avertissement a été lancé devant une commission parlementaire qui enquête sur la manière dont le matériel est acheté et entretenu par les forces armées australiennes.

Selon le Submarine Institute of Australia, le gouvernement australien devra prendre des décisions rapides et coordonnées afin que le projet de construire en Australie 12 sous-marins soit sauvé.

« Il s’agit du plus important et plus complexe projet jamais lancé en Australie. Il exige une coordination parfaite de la part du gouvernement, » explique l’institut. « Il est très inquiétant que le projet ait pris tellement de retard que, à moins que des mesures extraordinaires ne soient prises dans les 2 à 5 ans, ces sous-marins ne seront pas disponibles à temps pour prendre la relève des sous-marins Collins actuels, entre 2028 et 2035. »

Selon l’institut, le ministère de la défense ne semble pas respecter les procédures mises en place à la suite de précédents problèmes.

Le développement, par la base industrielle limitée de l’Australie, d’un sous-marin puissant va nécessiter de s’appuyer lourdement sur des fournisseurs et des partenaires étrangers.

L’intégration des technologies américaines et du meilleur des sous-marins européens va nécessiter une compréhension et une compétence considérable.

Or, malgré les recommandations issues d’échecs passés, le ministère ne semble pas effectuer les investissements nécessaires.

Référence :

The Australian (Australie)