L’Australie est menacée par l’explosion du nombre de sous-marins en Asie. Elle doit renforcer ses capacités en lutte anti-sous-marine, indique un ancien analyste du renseignement et conseiller militaire du gouvernement.

Brice Pacey explique que des pays comme l’Inde, l’Indonésie et la Chine se sont lancés dans une course pour renforcer leur flotte sous-marine, et que l’Australie pourrait être par conséquent sans défense.

M. Pacey indique que l’Australie devrait envisager de moderniser ses sous-marins actuels, de la classe Collins, d’accélérer la construction de 12 nouveaux sous-marins et d’équiper de petits bâtiments pour la lutte anti-sous-marine.

M. Pacey souligne que, d’ici 2030, il y aura plus de sous-marins dans la région, pouvant mener des opérations discrètes, équipés d’armes plus efficaces, déployés par des états « dont les intentions à long terme sont — au mieux — incertaines ».

En particulier, la Chine devrait disposer en 2025 de 78 sous-marins, contre 65 l’an dernier. Pour M. Pacey, ce chiffre semble excéder ce qui est nécessaire pour la défense côtière et le maintien de la pression sur Taïwan.

Référence :

Sidney Morning Herald (Australie)