Trois chantiers navals espagnol, français et allemands ont été présélectionnés par le gouvernement australien en vue de la construction de 12 sous-marins.

La décision définitive de la marine australienne n’est pas attendue avant 2 ans.

Quel que soit le chantier retenu, l’Australie a déjà annoncé que la construction se déroulerait en Australie.

Référence :

La Opinión de Murcia (Espagne)