Le nouveau système de sauvetage des sous-marins (NSRS) participe à l’exercice Bold Monarch 08 de l’OTAN, aux côtés des systèmes russes et américains. Pendant l’exercice, des sous-marins novégien, néerlandais et polonais seront posés sur le fond, simulant un naufrage, et les systèmes de sauvetage se fixeront sur les sous-marins pour secourir les survivants.

Au cours de l’exercice, jusqu’à présent, le NSRS a réussi à s’accrocher aux 3 sous-marins. Le système s’est très bien comporté et constitue une véritable réussite pour une capacité de sauvetage complètement intégrée à l’OTAN.

Hissage sur le pont
Le NSRS est ramené à bord après une mission réussie.
Le NSRS sur le pont

Paul Bray de l’équipe de projet du NSRS, a déclaré : “L’exercice Bold Monarch 08 fournit des scénarios représentatifs de sous-marins en détresse, aidant la formation des opérateurs, qui permettent de tester le NSRS. Le système se comporte très bien, réussissant tous les objectifs de l’exercice et donne une vision claire de son potentiel. Il permettra une augmentation significative des capacités mondiales de sauvetage.”

Retour en surface
Prêt à descendre secourir des sous-mariniers en détresse

Le NSRS (« NATO Submarine Rescue System ») est un projet multinational conduit par la Grande-Bretagne au nom des 3 participants — France, Norvège et Grande-Bretagne. Le contrat pour la conception, la construction et une première période de 7 ans de conduite en service a été attribué en mai 2004 à Rolls-Royce. Le NSRS fournit une capacité de sauvetage efficace aux 3 nations et sera utilisé pour secourir l’équipage survivant dans l’éventualité hautement improbable du naufrage d’un sous-marin. Le projet était nécessité par le besoin de remplacer les systèmes de sauvetage existants alors qu’ils approchaient la fin de leur vie opérationnelle, et l’opportunité qui se présentait de constituer une capacité de sauvetage complètement intégrée à l’OTAN.

Référence :

Royal Navy