Deux bâtiments britanniques ont participé, autour des fjords de Norvège, à un exercice destiné à tester les futurs commandants de sous-marins.

Les frégates HMS Richmond et HMS Westminster ont rejoint 20 bâtiments et avions venant de Norvège, Pays-Bas, Danemark et France, pour entraîner les élèves de l’International Submarine Command Course (Stage international des commandants de sous-marins).

Le stage est baptisé Perisher, parce que le rater entraine effectivement la fin de la carrière d’un officier dans les sous-marins.

Le Commander Ryan Ramsey, l’instructeur du stage Perisher, explique « L’objectif est de rester à l’immersion périscopique en présence de bâtiments très proches. »

« Outre le fait d’être un test suprême des commandants de sous-marins en herbe, l’exercice est aussi un bon entraînement pour l’équipage d’une frégate. »

L'analyse de la rédaction :

L’International Submarine Command Course est un stage organisé par la Norvège, il s’est déroulé au début du mois de février.

Référence :

Portsmouth News (Grande-Bretagne)