Le commandant de la Task Force 54 a démis de leurs fonctions le commandant et le commandant en second du sous-marin nucléaire d’attaque USS Jacksonville à la suite d’une audience extra-judiciaire (Admiral’s Mast) qui s’est déroulée le 10 février à Manama, Bahreïn.

La sanction à l’encontre du commandant, le Cmdr. Nathan Sukols, et du commandant en second, le Lt. Cmdr. Lauren Allen, intervient après une enquête complète sur la collision survenue le 10 janvier dernier entre l’USS Jacksonville et un navire non-identifié dans le golfe Persique.

Le commandant de la Task Force 54, le contre-amiral Phillip Sawyer, a démis de leurs fonctions Sukols en raison d’une perte de confiance dans sa capacité à exercer son commandement, et Allen en raison d’une perte de confiance dans sa capacité à exercer sa fonction de commandant en second. Tous 2 ont reçu une sanction extra-judiciaire lors de l’Admiral’s Mast. Sawyer a aussi démis de leurs fonctions d’autres membres de l’équipage du Jacksonville et a tenu responsables ceux dont les actions n’ont pas respecté les hauts standards attendus par la Navy.

Sukols et Allen a été affectés à des taches administratives à l’état-major des forces sous-marines à Pearl Harbor.

Le Cmdr. Richard Seif, précédemment commandant de l’USS Buffalo, a été nommé au commandement temporaire de l’USS Jacksonville. Le Lt. Cmdr. Todd Santala a temporairement pris les fonctions de commandant en second.

Référence :

US Navy