Le désarmement du porte-aéronefs espagnol Príncipe de Asturias sera désarmé en 2 phases et se terminera à la fin juin. La première phase se déroule actuellement à la base navale de Rota et se prolongera jusqu’au début du mois de février. Ensuite, le navire effectuera sa dernière période de navigation jusqu’à l’arsenal du Ferrol.

Selon les informations données par la marine espagnole, la phase actuelle s’appelle la “phase d’immobilisation”. Pendant cette phase, on établit la liste des systèmes, matériels et équipements installés à bord du porte-aéronefs.

La marine espagnole a aussi débarqué les pièces détachées et les équipements non indispensables pour la sécurité et le transit entre Rota et El Ferrol : les munitions, le combustible non nécessaire à la navigation, les éléments de patrimoine, les avions et les embarcations mineures.

Le transit entre Rota et El Ferrol se fera avec un équipage réduit d’environ 220 personnes. Le reste sera débarqué, c’est à dire qu’il ne fera plus parti de l’équipage du porte-aéronefs.

Une fois arrivé à El Ferrol, commencera la période de désarmement et de valorisation. Toute activité opérationnelle cesse et, avec l’équipage réduit, on procède au classement des matériels entre utiles et inutiles. Ceux qui seront jugés utiles seront démilitarisés ou démontés pour être réutilisés sur d’autres navires.

A partir du mois de mars, une nouvelle réduction de l’équipage est prévue, il n’en restera plus que 10 à 15 personnes pour le gardiennage et la fin des travaux non encore effectués.

Référence :

Info Defensa (Espagne)