Des officiers de marine thaïlandais pourraient être envoyés en Chine, pour y recevoir une formation aux sous-marins, indique une source du ministère de la défense.

Le ministre de la défense, ACM Sukumpol Suwanatat, a proposé que des officiers de marine reçoivent en Chine une formation de base sur les sous-marins.

ACM Sukumpol et des responsables des forces armées ont visité pendant le week-end l’école sous-marine de Qingdao. Ils estiment que proposer une formation aux officiers de marine serait une bonne idée.

Ils ont visité des sous-marins Type 039, classe Song.

Les officiers envoyés en Chine, devront d’abord apprendre le Chinois.

La source a indiqué que la formation ne devrait pas être interprété comme un signe d’intérêt pour l’achat de sous-marins chinois.

Le ministère de la défense a récemment abandonné un projet d’acheter 6 sous-marins d’occasion allemands. Ce projet n’a pas obtenu l’approbation du gouvernement avant l’échéance du 29 février fixée par Berlin.

ACM Sukumpol a indiqué que les sous-marins de la classe Song qu’il avait visité avait un intérieur plutôt plein à craquer, mais qu’il est moderne sur le plan technologique.

Il a ajouté que le ministère souhaitait toujours acheter des sous-marins, et qu’il réunit actuellement des informations sur les éventuels candidats.

La marine va étudier les sous-marins en service en Europe, Corée du Sud et à Singapour.

ACM Sukumpol a souligné que le ministère n’avait pas décidé si les sous-marins achetés seraient neufs ou d’occasion.

Le chef de la marine, Surasak Roonroengrom, a indiqué que la marine ne pouvait pas acheter des sous-marins neufs, parce qu’ils sont trop chers.

« J’ai peur que les chances que la marine reçoive des sous-marins, n’aient diminué, » a-t-il indiqué, faisant référence à l’échec de l’accord avec l’Allemagne.

Référence :

Bangkok Post (Thaïlande)