Le HMCS WINDSOR, un sous-marin canadien qui subissait une période d’entretien à Halifax, va toucher l’eau mercredi matin pour la première fois depuis 5 ans.

L’opération commencera vers 6 heures du matin. Le sous-marin sera descendu très lentement dans le port d’Halifax, sur une période de 6 heures qui coïncidera avec la marée descendante.

Une fois le sous-marin à l’eau, 2 remorqueurs le déplaceront vers un quai extérieur où il sera préparé pour des essais à la mer, qui devraient durer jusqu’au moins en septembre.

Pour la marine canadienne, le sous-marin devrait être opérationnel au début de l’an prochain.

Le Windsor était entré en cale sèche en 2007 après avoir passé 146 jours en mer l’année précédente, participant à des exercices avec l’US Navy, effectuant des patrouilles de souveraineté sur la côte Est, recueillant du renseignement et effectuant de la surveillance.

Les essais à terre des systèmes sont désormais terminés, ouvrant la voie à la mise à l’eau du Windsor.

Le sous-marin a été placé sur un ascenseur qui le mettra à l’eau mercredi matin.

Le sous-marin devrait flotter vers midi, lorsque la marée sera basse. Le temps devrait être calme.

Une fois amarré au quai de l’atelier des batteries, d’autres équipements seront testés à quai. 2 périscopes seront installés et le plein de carburant sera fait, permettant de lancer les moteurs pour la première fois depuis l’entrée en cale sèche.

Depuis l’entrée en service en 2003, du 1er des 4 sous-marins achetés à la Grande-Bretagne en 1998, ils n’ont effectué au total que 900 jours de mer (en moyenne, 25 jours de mer par sous-marin et par an).

Référence :

Chronicle Herald (Canada)