Selon des sources militaires opérationnelles américaines, un sous-marin nucléaire de la classe Ohio, équipé de missiles de croisière, se dirigerait vers le détroit d’Ormuz. Les remplacements et permissions de l’équipage ont été annulées. Le sous-marin est basé à Bremerton, sur la côte Pacifique.

De plus, la source indique qu’une escale, destinée à réapprovisionner le sous-marin, a été annulée et que le ravitaillement nécessaire sera effectué par hélicoptère.

Il a été indiqué à l’équipage de s’attendre à une mission d’au moins 6 mois, avec une escale éventuelle à la base américaine de Diego Garcia, située sur un archipel de l’océan Indien.

Un rendez-vous avec une équipe de commando SEAL serait aussi prévu avant d’atteindre le voisinage de l’Iran.

Chaque sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière de la classe Ohio dispose d’au moins 154 missiles de croisière Tomahawk d’une portée minimale de 2.500 km.

Référence :

Cutting Edge News (Etats-Unis)