La Grande-Bretagne a accepté de vendre ses 74 chasseurs Harrier à décollage verticale, avec les moteurs et les pièces de rechange, à l’US Navy et au Corps des Marines. Les US Marines pourront ainsi continuer d’utiliser leurs Harrier jusqu’au milieu des années 2020 et remplacer leurs F-18D Hornet bi-places vieillissants.

Le contre-amiral Mark Heinrich, chef des approvisionnements de l’US Navy, a confirmé cet accord le 10 décembre. Heinrich a négocié pour 50 millions $ l’achat de toutes les pièces détachées de Harrier, pendant que le contre-amiral Donald Gaddis, responsable des avions tactiques pour l’US Navy, supervisait les discussions pour l’achat des Harrier et de leurs moteurs Rolls-Royce.

La Grande-Bretagne a retiré du service ses Harrier à la fin de l’an dernier, dans le cadre des réductions découlant du Livre Blanc sur la Défense.

Il est certes inhabituel que les Etats-Unis achètent du matériel militaire étranger d’occasion, mais selon un expert, la mise en service des Harrier britanniques dans les escadrilles du Corps ne devrait pas poser de problèmes. Les Harrier GR 9 et 9A britanniques sont de configuration similaires à la version AV-8B (attaque de nuit) des Marines.

Référence :

Defense News (Etats-Unis)