Le laboratoire indien Defence Bioengineering and Electromedical Laboratory (DEBEL) a développé une combinaison de sauvetage pour sous-marinier qui doit répondre à toute éventualité en cas d’accident à bord d’un sous-marin. Il s’agit d’une percée significative pour le laboratoire de Bangalore.

Il a fallu 8 ans au laboratoire pour développer une combinaison de sauvetage permettant aux sous-mariniers bloqués au fond, jusqu’à 100 m de profondeur, de remonter jusqu’à la surface.

« Cette combinaison est très sûre et unique, »explique le directeur du laboratoire. « C’est un système qui peut sauver les sous-mariniers en l’absence de navire de secours. Elle les protège de la maladie de décompression, de la narcose à l’azote et de la toxicité de l’oxygène associé à l’évacuation du sous-marin. »

« La combinaison peut être utilisée pour des évacuations jusqu’à 100 m de profondeur. Elle est en tissu de nylon recouvert de néoprène. Il s’agit d’une combinaison étanche, sèche, qui garantit la remontée en position verticale. En atteignant la surface, le sous-marinier ouvre des réservoirs d’air qui gonfle des poches de flottabilité de la combinaison. En surface, le sous-marinier sera sur le dos, ce qui réduit les risques de noyade et les efforts pour nager par mer agitée. La combinaison est équipée de lunettes incassables, anti-buée. »

Basée sur une combinaison russe, elle sera probablement utilisée par la marine indienne dès 2012.

Référence :

Daily Pionner (Inde)