Le groupe allemand de construction navale militaire HDW s’est retiré d’un accord de sous-traitance pour construire 2 sous-marins dans un chantier naval grec, a annoncé le 16 mai le ministre de la défense grec.

HDW s’est retiré en raison de « désaccords profonds » sur un projet plus large de coopération en Allemagne, entre sa compagnie-mère ThyssenKrupp Marine Systems et Abu Dhabi Mar, les nouveaux propriétaires d’Hellenic Shipyards, situé près d’Athènes, qui devait construire les 2 sous-marins, a déclaré le ministre de la défense, Evangelos Venizelos.

Les désaccords concernent la construction de 2 nouveaux sous-marins U-214 et la modernisation d’un U-209 plus ancien, a expliqué Venizelos dans un communiqué.

Cela n’aura aucune conséquence sur la livraison de 3 U-214 qui ont déjà été construits à Hellenic Shipyards, a précisé le ministre.

La commande de sous-marins par la Grèce fait l’objet depuis 10 ans de nombreux conflits, disputes techniques, et enquêtes pour corruption.

Référence :

Defense News (Etats-Unis)