Le commandant du plus récent sous-marin de la Royal Navy, va perdre son poste après qu’il se soit échoué en Écosse.

Mais le Commander Andy "Stumpy" Coles ne sera pas traduit en cour martiale à la suite de cet incident embarrassant.

L’officier sera mis sur une voie de garage, à un travail de bureau ; lorsqu’il quittera le commandement du HMS Astute. Et il conservera son grade et ses droits à la retraite.

Un connaisseur a indiqué : "Le Commander Coles sera affecté à un autre poste de moindre importance et laissé au placard jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite, ce qui ne tardera plus.

"Tout le monde s’attendait à une cour martiale. Un sous-marin nucléaire s’est échoué, après tout, et c’est une énorme erreur.

"Affecté à terre, dans un bureau, Coles ne naviguera plus jamais d’ici
son départ en retraite, ceci pouvant être considéré comme une sanction
“dégradante”."

La carrière de Coles, 47 ans, semblait prometteuse. Il a reçu l’ordre de l’Empire britannique en 2005 après avoir commandé le HMS Turbulent pendant la guerre en Irak.

En récompense, il a été désigné pour commander le joyau de la Royal Navy, l’Astute.

Mais, tout s’est arrêté lorsqu’il a échoué son sous-marin dans un banc de galets, pendant des essais au large de l’Écosse. Il y est resté bloqué pendant 10 heures à la vue de tous. Et lorsqu’un remorqueur est venu pour le libérer, il a heurté la coque de l’Astute et arraché une barre de plongée.

Les dégâts pourraient s’élever à plusieurs millions.

La Royal Navy a démenti qu’une décision définitive ait été prise sur le sort de Coles et ajouté qu’il serait "peu convenable" de faire le moindre commentaire.

Référence :

Daily record (Grande-Bretagne)