La marine canadienne prévoit de remplacer des milliers de tuiles acoustiques recouvrant la coque du sous-marin HMCS Windsor. Ces tuiles rendent le sous-marin plus difficile à détecter.

Au total, la marine canadienne veut faire remplacer près de 7.000 tuiles acoustiques, soit près de la moitié de la surface de la coque du sous-marin.

Un sous-marin auquel il manquerait des milliers de tuiles serait beaucoup plus facile à détecter par les navires et les hélicoptères ennemis.

Des tuiles acoustiques arrachées par les vagues
Photo prise en 2005 lors d’un exercice.

En 2005, le Windsor était rentré à sa base d’Halifax après avoir perdu près de 70 tuiles. Elles avaient été arrachées par le mauvais temps au cours d’un exercice de 6 semaines.

Les tuiles ont 2 fonctions, toutes les 2 liées à la discrétion du sous-marin. Elles réduisent la réflexion des émissions sonar émises par les navires de surface, les hélicoptères et même les torpilles, et elles masquent la signature acoustique du sous-marin.

Le HMCS Windsor subit une période de remise en état et de modernisation qui a commencé en 2006. A l’original, elle devait se terminer cette année. Ensuite, le sous-marin devra subir 6 mois d’essai et de requalification opérationnelle.

Le HMCS Windsor est l’un des 4 sous-marins classiques achetés par la marine canadienne aux Britanniques. Livré en octobre 2001, il n’a cependant, comme aucun des 3 autres, toujours pas tiré de torpille.

Cela ne devrait pas arriver avant au moins 2010.

Référence :

Chronicle Herald (Canada)