Le Vénézuela est proche de signer un accord avec la Russie sur la fourniture de plusieurs sous-marins diesel pour sa marine, a indiqué jeudi une source de la construction navale Russe.

Le pays d’Amérique du Sud poursuit vigoureusement la modernisation de sa flotte pour contrer un éventuel blocus Américain de ses champs de pétrole et pour préparer une confrontation militaire directe avec Washington.

"A présent, les experts militaires du Vénézuela mènent des consultations actives avec des collègues Russes sur l’achat d’un grand nombre de sous-marins," a déclaré la source, ajoutant que le nombre et le type des sous-marins et le calendrier de livraison n’étaient pas encore déterminés.

Il a indiqué que les négociations se concentraient sur la livraison de sous-marins diesel de la nouvelle classe Amur et de sous-marins du projet 636 à fait niveau de bruit rayonné avec le système de missiles Club-S intégré.

Pendant ce temps, le quotidien populaire Kommersant a rapporté jeudi que le Vénézuela avait approché la Russie avec une demande pour la construction de 9 sous-marins diesel, 5 du projet 636 et 4 du projet 677 Amur.

Le montant du contrat, selon la taille finale de la commande, est estimée à 1 ou 2 milliards de $, a indiqué le journal, citant ses propres sources dans l’industrie de défense.

Le projet 636 est une amélioration générale de la classe Kilo projet 877EKM qui représente une conception intermédiaire entre la classe Kilo standard et le nouveau projet Lada.

Le sous-marin a un rayon d’action, une puissance de feu, des caractéristiques acoustiques et une fiabilité améliorées. Il est activement promu sur le marché mondial par l’exportation d’armes public Russe, Rosoboronexport.

La Russie a répété qu’elle participerait activement à la modernisation des forces armées Vénézueliennes jusqu’en 2013.

En 2005-2006, le Vénézuela a commandé de l’armement à la Russie pour un montant de 3,4 miliards de $, dont 24 chasseurs Su-30MK2V Flanker, des missiles Tor-M1 de défense aérienne, des hélicoptères Mi-17B, Mi-35 Hind E et Mi-26 Halo.

Le pays a aussi acheté à la Russie 100.000 AK-103 Kalashnikov en 2005.

Avec les contrats d’armement signés en 2006-début 2007, le Vénézuela est devenu le second importateur d’armement Russe après l’Algérie, qui a signé des contrats d’armement avec la Russie pour 7,5 milliards de $.

Kommersant a indiqué que l’accord sur les sous-marins pourrait être finalisé pendant la visite en Russie du Président Hugo Chavez le 29 juin, avant que le Président Vladimir Putin ne se rende aux Etats-Unis.

Le contrat des sous-marins, s’il est conclu, pourrait devenir un irritant de plus dans les relations déjà difficiles entre Moscou et Washington, indique le journal.

© 2007 RIA Novosti