C’est une information surprenante que Dave Shirlaw de la lettre d’informations Seawaves, reprise par David Pugliese, nous apprend : la vente de sous-marins russes au Vénézuela aurait été annulée à cause ... d’une bagarre !

Rappel des faits (en tous cas, ceux dont on est sûr) : En novembre dernier le croiseur nucléaire russe Pierre le Grand et d’autres bâtiments russes se sont rendus au Vénézuela pour des exercices avec la marine de ce pays.

A l’époque, la Russie et le Vénézuela parlaient encore de conclure la vente de 4 sous-marins de la classe Kilo. Puis, un contrat a été conclu avec le Vietnam et certaines sources ont indiqué à cette occasion que les sous-marins concernés étaient ceux destinés auparavant au Vénézuela. L’annulation du contrat vénézuelien n’a fait l’objet d’aucune annonce publique.

C’est là qu’intervient l’information de Dave Shirlaw. Il explique que le président vénézuelien Hugo Chavez est venu visiter la flotte russe. Mais, ses gardes du corps ont été empêchés de monter à bord. Une bagarre s’est alors déclenchée entre les marins russes et les gardes du corps. Pendant cette bagarre, un russe a eu le nez cassé.

C’est ce qui aurait provoqué l’annulation de la vente des sous-marins. Mais il ne précise pas si l’annulation vient de la partie russe ou du Vénézuela.

Référence :

David Pugliese’s Defence Watch (Canada)