Une délégation de la marine brésilienne, qui assistait cette semaine au salon Euronaval, a été informée que la Marine Nationale avait décidé de ne pas moderniser 2 de ses frégates furtives type La Fayette, construites dans les années 1990.

Par conséquent, les 2 bâtiments — le La Fayette admis au service actif en 1996 et le Surcouf en service depuis 1997 — seront désarmés et proposés à des « marines amies » au début de la prochaine décennie.

Poder Naval n’est pas parvenu à savoir si, dans la cadre du “partenariat stratégique” signé entre les 2 marines, le Brésil a une chance de recevoir les 2 bâtiments de type La Fayette. Il est probable que les officiels brésiliens ont déjà fait connaître leur intérêt à leurs homologues français (qui de toutes façons sont bien informés de l’état d’obsolescence actuel de la flotte brésilienne).

La modernisation des frégates Courbet, Aconit et Guépratte avait été annoncée en mai 2015 et confirmée l’an dernier.

Le premier bâtiment modernisé devrait reprendre du service en 2021. Il recevra des structures renforcées, une importante modernisation de la propulsion et de nouveaux armements.

Référence :

Poder Naval (Brésil)