Le deuxième porte-avions chinois –le premier construit de façon indépendante par Pékin– a entamé dimanche ses tout premiers essais en mer, a annoncé la presse d’Etat, à l’heure où le géant asiatique entend muscler sa puissance maritime face aux Etats-Unis.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Nord (Canada)