Les quatre sous-marins de l’Armée canadienne, qui ont coûté jusqu’ici plus de 3 milliards de dollars aux contribuables, sont rarement à l’eau, a appris notre Bureau d’enquête. Globalement, les quatre sous-marins cana­diens ont été à quai ou en cale sèche 91 % du temps depuis leur mise en service au début des années 2000.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Journal de Montréal (Canada)