L’Iran a mis en service 2 sous-marins côtiers.

Apparemment avec l’assistance technique de la Corée du Nord, l’Iran construit ces mini-sous-marins pour des opérations le long de ses côtes et dans le Golfe Persique. Quatre ont été construits pour l’instant.

Le sous-marin possède un équipage de 2 hommes et peut transporter 3 plongeurs, plusieurs mines ou une torpille. Les Iraniens disent qu’ils utiliseront ces mini-sous-marins pour poser des mines ou lancer des attaques commando sous-marines.

Bien que les Nord-Coréens aient fourni une assistance technique, les sous-marins Iraniens sont de conception locale, plus petits que la plupart des mini-sous-marins Nord-Coréens. Ces derniers sont adaptés pour les eaux plus agitées trouvées au large des côtes Coréennes.

Dans les eaux peu profondes du Golfe Persique, les mini-sous-marins Iraniens (qui ressemblent à une torpille agrandie, avec un cockpit transparent à l’avant) peuvent être très difficiles à détecter. Leur rayon d’action est probablement de quelques centaines de kilomètres, plus que suffisant pour atteindre n’importe quelle cible dans la région.

Cependant, l’US Navy a dépensé beaucoup de temps et d’effort sur ce problème. Elle est probablement mieux préparée pour affronter les mini-sous-marins que la plupart des autres marines.

La Corée du Nord a une flotte de plus de 60 mini-sous-marins. Apparemment, l’Iran en veut au moins une douzaine.

Référence :

Strategy Page