La marine chilienne a demandé à son gouvernement l’autorisation et le financement pour acheter le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco à la marine nationale, ont confirmé des sources du secteur.

Selon ces sources, le commandant en chef de la marine chilienne, l’amiral Edmundo González, a déjà confirmé au gouvernement son intérêt pour le bâtiment proposé par les autorités françaises.

Le Siroco sera désarmé par la marine nationale à la fin de l’année, dans le cadre des mesures du Livre Blanc de la Défense, publié le mois dernier.

Dans le cadre des mesures de renforcement de ses moyens de projection de forces depuis la mer, le Chili avait déjà acheté à la fin 2011 l’ex-Foudre, du même type que le Siroco. Le navire fut rebaptisé Sargento Aldea et a intégré la marine chilienne au début 2012.

Le projet de la marine chilienne est de disposer de 2 bâtiments amphibies, de façon à ce que l’un des 2 soit toujours opérationnel, pendant que l’autre se trouve en période d’entretien programmé ou subit des réparations non prévues.

La marine chilienne préfère que les 2 bâtiments soient du même type, afin de réduire les coûts opérationnels et la logistique.

Selon des sources consultées à Santiago, le contrat de vente de l’ex-Foudre comportait une clause donnant au Chili une option prioritaire d’achat du Siroco.

Référence :

Info Defensa (Espagne)