Un sous-marin nucléaire d’attaque britannique a dû rentré d’urgence à son port-base pour des réparations après avoir subi une fuite radioactive.

Le HMS Tireless, lancé il y a 30 ans, participait à un exercice de formation pour de nouveaux officiers, il y a 10 jours, lorsque son réacteur nucléaire a connu un grave problème.

Le sous-marin, qui appartient à la classe Trafalgar, a reçu l’ordre de rentrer à la base navale de Faslane, où des spécialistes ont inspecté la fuite. Il est maintenant rentré à son port-base, Devonport, et devra passer 10 mois en cale sèche pour les réparations.

Lancé en 1984, le HMS Tireless devait être désarmé cette année, mais il a été prolongé de 4 ans en raison du retard dans la sortie des nouveaux sous-marins de la classe Astute.

En mai 2000, il était déjà resté bloqué pendant 12 mois à Gibraltar, après une fuite radioactive. Il y avait eu une fuite au niveau du système de refroidissement du réacteur.

Un porte-parole de la Royal Navy a déclaré que : « le HMS Tireless est rentré à la base navale de Devonport la semaine dernière pour des réparations après une petite fuite de liquide de refroidissement, qui a été contenue à l’intérieur du compartiment scellé du réacteur. Il n’y a aucun risque pour le public, l’environnement ou l’équipage. »

Référence :

Daily Expres (Grande-Bretagne)