Michael P. Ward II, le commandant de l’USS Pittsburgh — un sous-marin nucléaire d’attaque de la classe Los Angeles, a été démis de ses fonctions, une semaine seulement après sa prise de commandement, pour des allégations de mauvaise conduite personnelle.

Selon un communiqué de presse, le Capt. Vernon Parks, le commandant de la Submarine Development Squadron 12, a démis Ward de ses fonctions le 10 aout « en raison du manque de confiance dans la capacité de Ward à commander basé sur des allégations de mauvaise conduite personnel de la part de Ward. »

« Notre Navy a une politique très claire et sans ambigüité concernant le caractère de nos commandants, édictée dans le Charge of Command. J’ai étudié ce document avec le Cmdr. Ward avant qu’il ne prenne ses fonctions. Il avait compris la grande exigence de la Navy pour ses commandants, et il n’a pas réussi à les assumer, » indique Parks.

Le Cmdr. Michael Savageaux a pris le commandement de l’USS Pittsburgh, qu’il commandait déjà jusqu’à la semaine dernière, lorsque Ward l’a remplacé le 3 aout.

L'analyse de la rédaction :

Selon un article publié par The Day, le Cmdr. Michael P. Ward II, est accusé d’avoir entretenu une liaison avec une jeune femme de 23 ans et d’avoir, pour y mettre fin, simulé son décès.

Référence :

The Day (Etats-Unis)