Les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins chinois de la classe Jin sont classés avant-derniers parmi les SNLE en service dans le monde entier, selon une liste établie par le Russian Arms Network.

Les 8 classes de bâtiments évalués par les analystes russes sont l’Ohio américain, les Delta, Akula et Borei russes, le Vanguard britannique, le Triomphant français, le Jin chinois et l’Arihant indien.

Le 1er du classement est l’Ohio américain avec 49,4 points. Le Jin chinois a reçu 30,1 points, c’est-à-dire avant-dernier, devant l’Arihant indien, avec 17,7 points.

Quatre catégories ont été utilisées pour déterminer la qualité de chaque sous-marin. En premier la puissance de feu, avec le nombre, le déploiement et la portée des missiles. Vient ensuite les caractéristiques du sous-marin, prenant en compte son déplacement et sa taille. La technologie constitue la 3è catégorie, pendant que la dernière évalue les performances de base, comme la vitesse, l’autonomie et la discrétion.

Référence :

Want China Times (Taïwan)