Le ministère polonais de la défense a ajouté l’achat d’un sous-marin sur sa liste d’achats d’équipements d’importance stratégique, indique le ministère dans un communiqué.

Les fonds destinés à ce nouveau programme seront prélevés sur ceux prévus pour le projet de corvette Gawron, qui a disparu de la liste récemment mise à jour.

La construction de cette corvette, basée sur le Meko A-100 de ThyssenKrupp Marine Systems, doit être arrêtée après plus de 10 ans. Les travaux se déroulent aux chantiers navals publics de Gdansk.

On estime que la décision d’abandonner le projet Gawron va permettre d’allouer près d’un milliard de zloty (238 millions €) à l’achat d’un sous-marin. A ce jour, la Pologne a dépensé 402 millions de zloty (95,8 millions €) pour la corvette inachevée, selon le ministre de la défense, Tomasz Siemoniak.

La marine polonaise dispose d’un sous-marin de la classe Kilo et de 4 sous-marins de la classe Kobben, achetés entre 2002 et 2004 à la Norvège. Ces derniers devraient être désarmés vers 2015.

L'analyse de la rédaction :

DCNS, qui a pris une participation minoritaire dans le chantier SWM de Gdansk, souhaiterait vendre un Scorpène.

Référence :

Defense News (Etats-Unis)