Le HMAS Rankin, le dernier exemplaire des sous-marins de la classe Collins, sera remis en service en septembre ou octobre de l’an prochain. A ce moment, il aura passé plus de temps en réparations ou en entretien qu’en mer.

Une commission du Sénat a appris que le HMAS Rankin avait été désarmé en 2008 parce qu’il était impossible de constituer un équipage. Admis au service actif le 29 mars 2003, avec 41 mois de retard, le sous-marin ne devait pas entrer en période d’entretien prolongée avant mars 2011.

Il a ensuite été cannibalisé pour fournir des pièces détachées aux autres sous-marins de la classe, dont le HMAS Sheean — l’avant-dernier — et au HMAS Dechaineux.

Le Sheean avait lui aussi été envoyé à Adélaïde pour des réparations en 2008, bien avant la date prévue.

« Le Rankin et le Sheean ont été envoyés en avance principalement à cause de la situation de notre personnel », a reconnu le chef de la marine, le vice-amiral Ray Griggs.

En gros, il était plus facile d’envoyer les sous-marins à Adélaïde, attendant leurs réparations, que de les laisser à leur base de Perth, preuve du manque de personnel.

Le Sheean est maintenant depuis 3 ans en période d’entretien lourd, 900.000 heures de travail pour un cout dépassant les 200 millions $. Des spécialistes ont indiqué que le sous-marin avait été remis à l’eau et qu’il effectuait des essais. « Nous prévoyons que le HMAS Sheean sera à nouveau opérationnel vers le milieu de l’année, » a précisé le vice-maréchal de l’air Chris Deeble, responsable du programme.

Il a ajouté que le cout actuel d’une période d’entretien approfondie d’un sous-marin Collins variait de 200 à 220 millions $.

Le Dechaineux avait été impliqué le 12 février 2003 dans un dramatique accident, ce qui avait entrainé le rappel de tous les sous-marins de la classe pour des vérifications de sécurité.

Référence :

The Age (Australie)