Le ministère russe de la défense et United Shipbuilding Corporation (USC) sont parvenus à un accord sur le cout de 3 sous-marins destinés à la marine russe. Cette dernière recevra les sous-marins à prix coutant, a expliqué une source informée.

Suite à cet accord, le SSGN Severodvinsk (Projet 885 Yasen) coutera 47 milliards de roubles (1,11 milliard €) au ministère de la défense. Les SNLE Yury Dolgoruky et Alexander Nevsky couteront 23,2 milliards (549 millions €) chacun.

Le contrat pour ces 3 sous-marins nucléaires doit être signé la semaine prochaine. Jusqu’à récemment, c’était le seul accord débloqué en vertu du Décret 2011. Selon Vedomosti, le cout global des 3 sous-marins dépasse les 100 milliards de roubles, ce qui est plusieurs milliards de moins que demandé au départ par USC. Cette somme comprend aussi la fin des études du projet Yasen, évaluée à 13 milliards de roubles.

Actuellement, un comité spécial, mis sur pied pour régler les conflits entre USC et le ministère de la défense, met au point un nouveau schéma d’évaluation des couts et de contrats. Aucun détail n’est disponible sur le nouveau système de contrat. Selon la source de Kommersant, les futurs contrats devraient permettre à USC d’être bénéficiaire. Auparavant, le président d’USC, Roman Trotsenko, avait déclaré que le ministère essayait de réduire le prix des sous-marins, ce qui réduirait les profits totaux de l’entreprise de 24%.

Outre cet accord, le ministère de la défense et USC ont aussi conclu un important accord, qui permet à l’entreprise de choisir seule ses sous-traitants. Auparavant, c’était le privilège du ministère. Ce nouveau schéma devrait responsabiliser les chantiers navals.

Référence :

RusNavy (Russie)