A la suite d’une inspection par des officiers indiens de haut-rang au chantier naval russe Sevmash, le calendrier général de la modernisation du porte-avions indien INS Vikramaditya a été modifié.

Une délégation d’officiers de la marine indienne, dirigée par le chef du département de la construction navale, le vice-amiral N.N. Kumar, est arrivée le 20 septembre au chantier naval russe JSC Sevmash. La principale conséquence de cette inspection est le changement de la date de début des essais à la mer du Vikramaditya.

La délégation indienne a rencontré un groupe de personnes de haut rang, conduite par le président de la compagnie JSC United Shipbuilding Corporation (USC), Roman Trotsenko, et les dirigeants du chantier naval Sevmash — le directeur général Mikhail Budnichenko et le responsable technique Alexei Alsufiev, le vice-président d’USC Anatoly Tiukov, le directeur de la coopération technico-militaire Igor Ponomariov, l’adjoint au chef du service "marine" de Rosoboronexport Evgeny Odintsov.

Les parties ont signé un protocole de travail résumant les résultats de l’inspection. Les délégués de la marine indienne étaient satisfaits de l’avancement des travaux et ont convenu avec les responsables de Sevmash de repousser le débuts des essais à la mer en mai 2012, au lieu de décembre 2011, sans pour autant retarder l’ensemble du programme d’essai, puisque le certificat d’acceptation serait signé à la date prévue, soit le 4 décembre 2012.

Selon le protocole, bien que les travaux aient 4 mois de retard, le chantier russe s’est engagé à rattraper le retard d’ici le début des essais à la mer. A ce jour, les travaux sont terminés à 85%. Sevmash devra terminer d’ici mars 2012 les travaux d’équipement, l’aménagement de l’intérieur et les essais au mouillage.

Les mesures de champ électromagnétiques sont prévues pour avril 2012. Au vu de leurs résultats, il sera décidé si le bâtiment doit être démagnétisé.

D’ici 2012, le chantier naval doit terminer les salles à manger, les cuisines, les chambres et l’hôpital : cabines, quartiers de l’équipage, douches et toilettes.

De plus, le bâtiment doit être contrôlé par l’inspection de sécurité de navigation et une des conditions obligatoires est que l’équipage d’essai vive à bord du bâtiment 90 jours avant la première sortie à la mer. Par conséquent, l’équipage russe de l’INS Vikramaditya doit s’installer à bord à la mi-février 2012.

Le vice-amiral Kumar a attiré l’attention du chantier sur un certain nombre d’autres problèmes, comme l’entraînement de l’équipage indien, le transfert de la documentation, etc.

De façon générale, la partie indienne a noté des progrès considérables. La prochaine équipe d’inspection doit arriver au chantier naval Sevmash en janvier 2012, pour suivre les essais de la partie propulsion.

Référence :

RusNavy (Russie)