Un amiral chinois a déclaré samedi que la Chine ne mettrait probablement pas en service prochainement son porte-avions, démentant les rumeurs que le bâtiment soit admis au service actif l’an prochain.

Le porte-avions, qui a été réparé et modernisé dans le port de Dalian depuis 2002 après que la Chine l’ait acheté à l’Ukraine, a effectué une sortie d’essais de 5 jours.

Le contre-amiral Zhang Zhaozhong, s’exprimant lors de la signature de son nouveau livre, a déclaré qu’il fallait du temps pour mettre en service un porte-avions, rappelant que la France avait mis 7 ans pour préparer son 1er porte-avions au service actif après ses essais à la mer.

Les médias chinois ont rapporté que le Varyag serait remis à la marine chinoise le 1er aout, jour de l’Armée Populaire de Libération, et mis en service vers le 1er octobre, jour de la fête nationale.

Zhang, spécialiste militaire, a démenti que l’armée chinoise ait de tels projets et a qualifié ces informations de rumeurs.

Référence :

Mainichi Daily News (Japon)