Des bâtiments de Russie, de France et du Royaume-Uni sont arrivés lundi à Norflok (États-Unis) pour participer avec l’US Navy à un exercice de 2 semaines se déroulant au large des côtes de Virginie.

FRUKUS 2011 — baptisé à partir des noms des pays participants — est un exercice destiné à améliorer la sécurité maritime au travers d’un dialogue ouvert et d’un entraînement amélioré entre les marines participantes, indique un communiqué du porte-avions Harry S. Truman.

L’entraînement se déroulera en 2 phases. Dans la partie “à quai”, les marins de chaque bâtiment s’entraîneront au contrôle des dégâts, à la lutte contre les incendies et les manœuvres. La partie “en mer”, qui commencera la semaine prochaine, comprend des exercices importants dans la connaissance du domaine maritime, la lutte contre la piraterie et les opérations d’interdiction maritime.

Un état-major combiné international, basé à terre, contrôlera les bâtiments pendant la partie “en mer” de l’exercice.

Les bâtiments participant à l’exercice sont le destroyer américain James E. Williams, la frégate française Ventose, le bâtiment russe Admiral Chabanenko et le HMS Dauntless britannique.

Référence :

Virginia Pilot (Etats-Unis)