Le Malin, un ancien palangrier hondurien pris en flagrant délit de pêche illicite au large des Kerguelen, en 2004, saisi par la justice française et transféré à la Marine nationale, va être entièrement rénové aux chantiers Piriou de Concarneau. Réaménagé au cours des mois à venir, il sera ensuite déployé dans l’océan Indien. Quel rôle sera-t-il amené à jouer dans une zone où la piraterie est devenue un fléau endémique ?

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France