Le sous-marin nucléaire britannique qui s’est échoué vendredi matin au large de l’Ecosse, pourrait avoir utilisé des cartes marine périmées.

Le HMS Astute effectuait vendredi matin des essais à la mer lorsque son gouvernail s’est pris dans un banc de galets, au large de la côte ouest de l’Ecosse.

La Royal Navy a lancé une enquête pour déterminer les raisons de l’échouage du sous-marin de 100 m de long, à l’extérieur du chenal séparant l’île de Skye et le Kyle of Lochalsh.

Une des possibilités envisagées est que des cartes périmées aient été utilisées, alors que le fond marin se modifie fréquemment au large de l’île de Skye.

Le sous-marin se serait échoué à plusieurs centaines de mètres à l’extérieur du chenal indiqué sur les cartes de l’Amirauté.

Une source de la Royal Navy a déclaré au Mail on Sunday : "Une des choses que nous vérifions est si les cartes étaient à jour des récentes modifications du fond dans la zone."

Le ministère de la défense a annoncé que l’enquête sur l’incident serait "complète et exhaustive".

L’enquête va aussi déterminé si des membres de l’équipage ont été négligents. Le commandant du sous-marin, le Commander Andy Coles, pourrait être traduit en court martiale.

Le sous-marin a été déséchoué vendredi soir par un remorqueur et a rejoint par ses propres moyens des eaux plus profondes.

Une évaluation des dégâts subis par le sous-marin est en cours afin de déterminer si le HMS Astute pourra rejoindre sa base de Faslane par ses propres moyens ou s’il aura besoin d’assistance.

Référence :

Sydney Morning Herald (Australie)