Le plus récent sous-marin de la Royal Navy a pu être déséchoué vendredi en soirée. Il était devenu une attraction touristique inattendue depuis qu’il était resté bloqué près du pont reliant l’île de Skye à l’Ecosse.

Les responsables de la Royal Navy étaient très embarrassés après que le HMS Astute se soit échoué au large de cette île des Hébrides, une destination très populaire pour des milliers de touristes.

Un porte-parole de la Navy a confirmé qu’une enquête serait diligentée sur cet incident et, selon le ministère de la défense, le Commander Andy Coles, commandant du sous-marin, pourrait être traduit en cour martiale.

Il semble que le gouvernail du sous-marin ait touché le fond alors que « quelque chose a foiré » au cours d’un transfert de personnel au large de l’île de Skye. La marée baissant rapidement, on pense que le Commander Coles a décidé de ne pas utiliser sa propulsion pour se dégager afin de ne pas endommager la coque.

La coque extérieure du sous-marin est recouverte de “tuiles acoustiques” qui masquent les bruits de la propulsion de l’Astute, le rendant virtuellement indétectable.

C’est le troisième échouement d’un sous-marin nucléaire survenu dans les eaux écossaises au cours des 10 dernières années.

Il est très surprenant que le sous-marin ait essayé de faire un transfert de personnel aussi près de la côte, selon Ross Mckerlich, responsable du centre local de sauvetage en mer. “Généralement, les sous-marins restent à 6 nautiques au large de Kyle. La nuit dernière, j’ai vu celui-ci à 4 nautiques au plus de la côte et il en est, maintenant, à moins d’un demi-nautique de la côte. Quelqu’un a fait une erreur,” a-t-il déclaré.

L’Astute est attendu à son port-base de Faslane jeudi prochain, puisque le Prince William doit faire une visite dans la base sous-marine.

Les sous-marins utilisent régulièrement le Sound of Raasay pour essais de leurs systèmes et de lancement de torpilles.

Référence :

Daily Express (Grande-Bretagne)