Un sous-marin équatorien, qui subissait une période de modernisation dans un chantier naval, et un sous-marin chilien ont subi des dégâts suite au tsunami qui a touché la côte du Chili après le tremblement de terre dévastateur de samedi dernier.

Le sous-marin équatorien Shyri se trouvait depuis 2008 au chantier naval de la marine chilienne dans le port de Talcahuano pour une période de modernisation qui devait prolonger sa vie utile. Un officier de la marine équatorienne a indiqué qu’ils espéraient une évaluation de la marine chilienne sur les dégâts qu’il aurait subi, "bien qu’apparemment, il n’y en aurait pas beaucoup, au moins pas visibles".

La base navale de Talcahuano, où se trouve le chantier naval dans lequel des navires sont construits et réparés, a été durement touché par la vague du tsunami et ses installations ont été inondées. Selon la marine, "les dégâts sont énormes et sont évalués à plusieurs millions".

Un des sous-marins chiliens, le Carrera, a été coulé et a heurté le fond, ce qui lui a provoqué des dégâts qui n’ont pas encore été quantifiés.

Référence :

Univision (Etats-Unis)