Le ministère britannique de la défense a envoyé par erreur à une entreprise de gravure sur métal des informations confidentielles qui comprenaient des informations détaillées sur la flotte sous-marine de la Grande-Bretagne.

Lecky Metal Ornaments Ltd a reçu mardi matin une livraison de 12 boites. Lorsque le personnel les a ouverte, il a découvert que les boites étaient pleines de documents détaillés sur la flotte sous-marine, ainsi que des données et des plans de bâtiments et d’installations du ministère.

De telles informations pourraient valoir des millions sur le marché noir et auraient pu provoquer une crise majeure de sécurité si elles étaient tombées en de mauvaises mains.

On ignore si les informations concernaient les futurs sous-marins d’attaque de la classe Astute ou les SNLE de la classe Vanguard. Aucun autre détail sur le contenu des documents n’a été communiqué.

Le personnel de Lecky a indiqué que, à l’intérieur des boites, il y avait des étiquettes avertissant que le contenu était classifié et qu’il ne devait pas ouvert par des personnes non-autorisées.

Heureusement, les documents ont été renvoyés au ministère.

On se demande comment des informations sensibles sur la flotte sous-marine et les installations du ministère ont été envoyées au mauvais endroit et pourquoi une telle quantité d’informations classifiées ont été livrées.

Cette affaire n’est que le dernier problème en date d’une longue liste de pertes d’informations classifiées par le ministère. La semaine dernière, on a appris que le ministère avait perdu 28 portables l’an dernier, dont certains contenaient des données classifiées ou sensibles.

Référence :

Defence Management (Grande-Bretagne)