La collision entre le sous-marin nucléaire lanceur d’engins britannique HMS Vanguard et son homologue français, le Triomphant, fait l’objet d’une enquête urgente ordonnée par le Premier Lord de la Mer, l’amiral Sir Jonathon Band.

L’accident s’était produit au début du mois, à faible vitesse quelque part dans l’Atlantique. Les 2 SNLE, qui, pense-t-on transportaient des missiles nucléaires opérationnels, ont été endommagés.

Le secrétaire britannique à la défense, John Hutton, a déclaré lundi devant la Chambre des Communes que des leçons devraient être rapidement tirées à la suite de la collision entre 2 sous-marins nucléaires, britannique et français, dans l’Atlantique.

M. Hutton a précisé : “Le Premier Lord de la Mer a clairement déclaré qu’une enquête exhaustive était en cours afin de déterminer exactement comment cet événement a pu se produire et quelles conclusions nous devrions en tirer.

“Je ne veux pas m’immiscer dans l’enquête du Premier Lord de la Mer, mais clairement, s’il y a des leçons à tirer, et je pense qu’il y en aura, nous devons le faire assez rapidement.”

Référence :

East Anglian Daily Times (Grande-Bretagne)