La semaine dernière, le ministre indien de la défense, A.K. Antony, avait annoncé que le premier sous-marin nucléaire de conception indienne était enfin prêt pour être lancé et que cela se produirait d’ici un mois ou 2.

Cependant, des responsables informés du projet ont indiqué que l’Advanced Technology Vessel, comme est officiellement appelé le projet secret, n’est pas encore prêt pour “sortir de cale sèche”, la terminologie officielle pour son lancement.

Il était précédemment prévu que le sous-marin, un projet commun de la DRDO et de la marine indienne, soit mis à l’eau le 26 janvier dernier, une échéance fixée l’an dernier mais qui n’a pas été respectée à cause de certains problèmes techniques apparus au cours de l’assemblage. Un calendrier plus réaliste, indiquent les responsables, prévoit un lancement à la mi-2009.

"Si le gouvernement l’ordonne, nous pouvons lancer le sous-marin dès demain, mais c’est un pas important et nous ne le conseillons pas pour un projet d’une telle importance. Il faudrait le remettre en cale sèche pour terminer le travail," a expliqué un haut-responsable de la défense.

Ce ne serait pas la première échéance que l’ATV ne respecte pas. Le projet d’un sous-marin nucléaire de conception indienne a été lancé au début des années 70 et la construction de la première coque a commencé au Ship Building Centre — une cale sèche entièrement fermée à Visakhapatnam — a commencé en 1998.

Le lancement de l’ATV n’est cependant que la première d’une série d’étapes qui s’étendront sur plus d’un an avant que le sous-marin ne soit prêt pour ses essais à la mer. Peu après le lancement, l’ATV doit être transféré vers un quai fermé pour des essais à quai et des vérifications complètes de son réacteur nucléaire de conception indienne. Les essais à quai vont déterminer s’il est prêt pour des essais en mer suivis par le lancement du missile balistique K-15.

L’ATV est un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de 6.000 t, propulsé par une seule hélice et basé sur le sous-marin russe Charlie-I. 2 autres coques d’ATV sont actuellement en construction par Larsen & Toubro dans ses installations d’Hazira. Elles doivent être assemblées au SBC à Vizag peu après que le premier ATV ait été lancé.

Référence :

India Today